Just do it – AGIR et Passer à l’action

Un des meilleurs conseils qu’on puisse donner à quelqu’un est d’agir pour ce qu’il aime. Réaliser cet article va m’aider moi aussi à mettre en action tout ce que je rêve de faire. Comme écrire et partager mon expérience à propos de l’activité physique à travers ce blog. Expliquer comment le mouvement et l’alimentation permettent d’atteindre un niveau de conscience plus élevée tout en croquant la vie.

Pas d’excuse!

Si vraiment vous voulez quelque chose, il n’existe pas d’excuse. Aucune. Pas de procrastination. Rien. Il faut se lancer et commencer quelque part. Ce ne sera pas parfait. Cela ne le sera jamais en fait. Tout ce que nous inventons pour esquiver n’est que duperie. C’est une question de priorité. Commençons par ce que nous aimons faire, ce qui nous rend heureux.

Partager mon expérience et transmettre ce savoir atypique me rend heureux. Je pense qu’il peut aider des personnes. Il me donne le sentiment de pouvoir être utile au monde.

Il existe une multitude de raison pour lesquelles nous ne nous lançons pas à ce moment. Par exemple, je crains le jugement que les lecteurs pourraient avoir. Je crains de ne pas trouver les bons mots ou la bonne communication. Les gens qui me connaissent savent qui je suis, mais les autres n’en ont aucune idée et partent d’une feuille blanche, de mots présents ici sur ce blog. C’est stressant lorsqu’on y pense. Normal, nous souhaitons plaire. Mais cela, c’est notre mentale humain qui le dit. Notre idée collective de la société. Dans le fond, quand bien même j’écrirai quelque chose de mauvais, de ridicule (et il y en aura promis parce que je suis taquin), est-ce vraiment grave? Est-ce une raison pour ne rien faire et passer du temps à m’inquiéter de cela?

Vous avez déjà la réponse. Moi aussi bien entendu. Agir! Mais pourtant j’y pense. C’est intéressant. Nous touchons ici l’idée fascinante de l’envie ancrée face au passage à l’acte. Pourquoi n’agissons nous pas toujours pour réaliser ce que nous aimons? Ce que nous désirons profondément? Pour quelle meilleure raison notre temps dans ce monde devrait-il être occupé, sincèrement? La vie est courte. Il existe une multitude de raisons de “ne pas le faire”. Aucune n’est valable.

Just do it - AGIR et Passer à l'action

Just do it

Lorsqu’on y pense, le slogan marketing de la marque “Nike” est exceptionnel pour cela. “Just do it”. Je ne fais aucune promotion ici si ce n’est celle de la puissance du sens de cette phrase. Quand vous y pensez, c’est génial. Cela résume tout le passage à l’action en trois mots. Fort.

Je suis certain que vous connaissez cette expression “poser le cerveau”. Littéralement parfois, pour le meilleur, il faut poser le cerveau pour le faire! Ici cela ne signifie pas agir avec bêtise mais laisser de côté le mental humain car il peut nous empêcher, pour des mauvaises raisons, de faire ce que nous voulons profondément.

Comme disait Brel, on ne meurt pas d’humiliation, ça n’existe pas.

“Il est urgent de ne pas être prudent. Il faut être imprudent. Si vous vous cassez la gueule et bah vous vous cassez la gueule. Et puis quoi? On n’en meurt pas de se casser la gueule. On ne meurt pas d’humiliation, ça n’existe pas.” Jacques Brel

A l’heure où j’écris ces lignes le blog n’est pas public. Il est temps d’appliquer mes propres conseils et passer à l’action. Ne pensez pas que c’est facile. C’est difficile pour tout le monde qui est conditionné comme on peut l’être par notre éducation, par le mental collectif humain. Comme on dit “par la société”. Mais nous sommes libres de faire le travail sur nous-mêmes pour reprendre les rênes et demeurer notre propre guide. La pensée commune n’est certes pas au bon endroit en cette ère moderne, mais tout mettre sur le dos de la société est trivial. Lâche même. Nous sommes parties prenantes de cette collectivité. Nous évoluons et agissons en son sein. Puis l’influençons à notre tour, comme elle nous influence. Prenons conscience de cela. Nous ne sommes pas des victimes. Nous nous laissons l’être.

La peur de notre propre potentiel

Il y a cette phrase en anglais que je trouve incroyablement pertinente: “It is our light, not our darkness that most frightens us” – C’est notre propre lumière, et non nos ténèbres, qui nous effraie le plus. Il me semble que ça résume parfaitement le non passage à l’acte face aux raisons essentielles profondes qui sont la réalisation de soi.

“Our deepest fear is not that we are inadequate. 

Our deepest fear is that we are powerful beyond measure. 

It is our light, not our darkness that most frightens us. 

We ask ourselves, Who am I to be brilliant, gorgeous, talented, fabulous? 

Actually, who are you not to be?” – Marianne Williamson.

Nous avons tous la capacité de nous réaliser, seulement nous sommes effrayés par ce potentiel. Nous savons pourquoi nous sommes en vie mais nous n’osons pas regarder cette vérité à l’intérieur de nous parce qu’elle demande de casser les codes de notre éducation, de notre réseau social, de notre entourage, etc. La crainte de se révéler. Cela demande beaucoup de courage. Et ensuite du travail. La voie est de surmonter sa peur pour s’en libérer. Agir. Il est temps pour moi d’acheter un nom de domaine et publier ce blog.

La dualité de notre espèce

Le plus grand paradoxe de l’homo sapiens sapiens, celui donc qui sait qu’il sait, est qu’il perçoit l’infini de son univers mais qu’il n’accepte pas de ne pouvoir le comprendre. D’un coté ce que nous faisons dans notre vie résonne dans l’éternité, de l’autre nous ne sommes qu’ombre et poussière #gladiateurlefilm. Cette dualité semble nous ronger. Est-ce vraiment important? Ne pouvons nous pas être les deux à la fois? Ne retrouve t’on pas cette dualité en nous même par l’immensité de l’esprit et l’étroite expression concrète de celui-ci à travers la personnalité?

Nous sommes ces deux faces du même univers. A la fois quelque chose de grand qui a une raison d’être, qui contribue à une réalisation, et en même temps un grain de sable parmi l’immensité. D’où l’importance d’apprendre à lâcher prise, et agir en notre essence.

Une petite friandise motivation pour vous. Prenez garde, j’ai commencé avec ce genre d’inspiration en 2010 (date de création de cette vidéo). Je ne suis jamais revenu 😉

Enjoy & Just do it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *