Mayweather vs McGregor – Quel intérêt?

La sphère médiatique du sport est en ébullition. Peut-être moins en France, mais étant un combat régit sous les règles de la boxe, l’hexagone n’a pas de raison de taire cet évènement majeur dans l’histoire des sports de combat. Mayweather vs McGregor ! Quel interêt ? 

Mayweather vs McGregor

Vous en avez surement entendu parler: le super combat opposera l’américain Floyd “Money” Mayweather à l’irlandais “The Notorious” Conor Mac Gregor.

Un combat de Génies

Un duel qui a tout d’abord était annoncé comme irréalisable, impossible. Esbroufe. Il est maintenant programmé comme le plus grand combat de tous les temps. En termes médiatiques et business, assurément.

En effet, il faut dire que la rencontre à quelques arguments de poids. Ce combat est profondément transversal. Il draine toute l’attention sur son passage. Et pour cause: il remet en scène un des plus grands boxeurs de tous les temps, dont le style défensif semble impénétrable, comme en témoigne son record incroyable et immaculé parmi les professionnels de 49-0 (ex aequo avec Rocky Marciano).

Il est vrai que Floyd, sur la défense, il est sacrément solide… Bien que retraité depuis quelque temps, Money a souhaité remettre les gants à 40 ans pour un dernier “super-fight” très TRES lucratif.

Et pour ce faire, il n’y avait qu’un seul gars. Un seul bonhomme qui secoue le monde en ce moment avec son poing gauche dévastateur et son style hors norme. Le champion de MMA, double Champion UFC featherweight et lightweight, Conor McGregor.

Il faut savoir que le “kid” comme l’appelle le président de la ligue UFC, est une immense star. Avant 2014 et ses débuts à l’UFC (voir 2015), personne n’avait entendu parlé de l’Irlandais à part les irlandais. Trois années auront suffi au Notorious Conor Mc Gregor. Régulièrement cité par les acteurs Hollywoodiens et autres chanteurs Nord Américains, il aura un film à son nom produit par universal sous forme de documentaire d’ici la fin de 2017. Probablement après ceci, la France entendra enfin parler de lui plus largement. Le MMA n’y étant pas très apprécié, du moins par les institutions.

La rencontre de deux solides Egos et de deux Mondes

La réputation de Floyd Mayweather n’est plus à faire. Sa carrière est maintenant derrière lui. Quoiqu’il arrive, il restera comme une légende de la boxe dans un style défensif pratiquement impénétrable. 49-0 au plus haut niveau. Champion dans 5 catégories de poids différentes. Cela n’arrive pas par hasard.

Quid du kid Conor McGregor?

Ce que réalise ce jeune homme de 29 ans est juste fantastique. Et c’est le vent en poupe qu’il ose faire affront à Floyd la légende. D’autant plus que vous l’aurez compris, il ne s’agit pas du même sport. Pour les non-spécialistes, c’est un peu comme si un basketteur affrontait un volleyeur sur son terrain. Le basketteur n’a aucune chance. Conor n’a aucun combat de boxe pro à son actif. Simplement quelques combats amateurs. C’est irréel pour notre monde habituel. Certains qualifient cela même d’irrespectueux pour la boxe.

Reste que c’est un sport de combat. Le coup “chanceux” ou “malheureux” selon dans quel coin on se situe, est toujours possible. Probabilité face à un vétéran de la défense? Un éléphant qui connaît le ring comme sa jungle. 1% peut être 2%.

Mais ce n’est pas ceci qui est intéressant dans ce combat. Ce n’est pas l’avis des spécialistes qui viennent nous donner les pourcentages et les leçons que la boxe pro ne s’apprend pas en quelques mois. Pratiquement tous les boxeurs donnent Mc Gregor perdant, déculotté, impossible de battre Floyd sur son terrain. Comment un garçon qui n’est pas boxeur pourrait battre un des plus grands de tous les temps? Voyons? Impossible.

Une autre question se pose: comment Conor en est-il arrivé là? Surement pas en enfilant des perles. Il est arrivé là le jour où il a décidé (à 18 ans) qu’il ne voulait pas être plombier. Mais aussi quand il a combattu le champion du monde poids plume José Aldo, champion de la catégorie depuis 10 ans. Pareil, c’était impossible. 13 secondes plus tard, Aldo était au sol, inconscient. TREIZE secondes. Ensuite, il a décidé de sauter deux catégories de poids (plus de 11 kg, ce qui est colossal à ce niveau) pour affronter un plus grand bonhomme aka Nate Diaz. Impossible, encore. Pour enfin rencontrer le champion poids léger et l’envoyer dans les nuages au second round, dans un combat historique au Madison Square Garden.

Le gars a voué sa vie aux arts martiaux. Constatez qu’il bouge différemment. Acceptez qu’il soit insolemment double champion du monde de l’UFC dans deux catégories différentes, le seul de l’histoire, en ayant mis KO les deux précédents champions avec ses poings. Je comprends que ça dérange la boxe, mais soyons simplement objectifs en disant qu’on ne sait pas ce que ça peut donner.

Côté MMA, c’est plus mitigé. Et même plutôt favorable. Les gars (et les filles d’ailleurs) sont des dures à cuire. Et ils croient fort en leur sport. On a donc une opposition folle entre deux disciplines, deux mondes vraiment différents. Et cela attire énormément l’attention. Même si les puristes (principalement les vieux boxeurs) pleurnichent, râlant que c’est n’importe quoi, ils regarderont. Soyez donc vous aussi confiant en votre noble art Mesdames et Messieurs. N’ayez pas peur, cela va bien se passer.

Pour vous donner une idée, proportion de poids mise à part, c’est un peu comme si Bruce Lee affrontait Ali. Sauf que Conor Mc Gregor est un mix de ses deux personnalités. Qui sont d’ailleurs ses idoles… Si bien que certains se risquent à le comparer à M. Ali. Il est vrai que dans le verbe et dans cette profonde confiance en soi, la ressemblance est frappante. Mais le “kid” a encore du chemin. Bien qu’il soit déjà une source d’inspiration pour des milliers de personnes, il devra encore élever ses causes s’il souhaite être comparé pleinement, à mes yeux, à ce grand Monsieur.

Inexorablement cela prend alors la forme des arts martiaux mixtes contre la boxe. Quelle est la meilleure pratique? Qui bat qui? Etc. Ce n’est pas une réflexion de haut vol, mais elle est humaine et normale. Inconsciemment en tous cas. Pourtant il ne faudrait pas en tirer trop de conclusion: le combat sera sous les règles strictes de la boxe.

Chose certaine, le duel n’aurait pas pu avoir lieu dans le sens inverse. C’est-à-dire Floyd affrontant Conor sur ses terres, dans l’octogone. Improbable que Money accepte ceci et pour cause, le combat sans détour n’aurait probablement duré que quelques secondes. A la faveur de l’irlandais bien entendu. Le MMA utilise la boxe dans sa pratique. La boxe en revanche n’est en rien les arts martiaux mixtes. Elle est une partie du tableau mais pas la toile.

A noter une clause légèrement dissuasive dans le contrat du combat: si Conor McGregor utilise des pratiques de MMA, Mayweather peut le poursuivre jusqu’à plus soif… Une nouvelle manière chevaleresque de ne pas se faire botter le derrière Floyd? En même temps 50-0 c’est mieux que 49-1.

Pour continuer dans la dualité

Ce sont aussi deux cultures qui s’opposent. Les Irlandais, et disons peut-être plus généralement les combattants Européens qui ont du mal à percer les ligues majeures du MMA (même si c’est de moins en moins vrai) face aux bons Américains. McGregor comprend tout cela depuis le départ. Il fait le show à l’américaine et il combat ensuite comme un guerrier irlandais, très attaché à ses racines, à Dublin où il est né et où il vit.

Dans les styles maintenant, Southpaw vs Orthodox. Il faut comprendre un gaucher contre un droitier. Ce sont les positions de combat utilisées par défaut par ces combattants, la garde.

C’est aussi la défense contre l’attaque. Car même si Conor ne pourra probablement pas être aussi à l’aise dans son déplacement et sa mise de pression naturelle habituelle, il y va pour mettre Floyd KO. Toujours pas pour enfiler des perles, ne vous y trompez pas.

Ce qui ne veut pas dire qu’il y arrivera, mais ce qui me fait dire qu’il faut suivre ce combat, tant part son côté historique que par son réel intérêt sportif.

Pour couronner le tout, les deux Champions sont des artistes de la guerre psychologique et des beaux parleurs. Nous avons eu quelques jours de promotions haut en couleur. Faisons leur bien confiance, il  devrait y avoir encore “un peu” de secousses avant le jour J. Oh yeah.

Le combat, qui aura lieu le 26 août prochain à Las Vegas, est déjà annoncé comme le plus gros évènement de l’histoire des sports de combat en matière de revenus générés. Oui, plus gros que Mayweather vs Pacquiao qui avaient dégagé plus de 500 millions de dollars US… Bim.

Nous le souhaitons cependant beaucoup plus excitant, en espérant que McGregor parvienne à poser ses mains sur Floyd et que Money engage le combat de son côté.

Quel intérêt pour VCLP?

Tout cela pour en venir à mon point et faire le lien avec www.volecommelepapillon.com. Pourquoi je pense que Conor peut gagner?

Parce que McGregor travaille à ce que les choses se produisent dans sa vie. C’est un adepte et fervent défenseur de la loi de l’attraction. Il crée sa propre réalité. Sérieusement, comment peut-on encore penser que le gars soit là par hasard. C’est un athlète, un génie des arts martiaux, du mouvement. OK. Mais c’est aussi un puissant esprit, qui sait contrôler ses émotions, son énergie. Qui sait les utiliser à bon escient et qui visualise constamment sa réalité pour qu’elle devienne. Il appelle ça les “big irish balls” ou “mystic Mac” mais peu importe, il n’y a rien de fou là-dedans. C’est réel et il le sait. Et plus il est persuadé qu’il va battre Floyd, plus il est probable que cela se réalise.

Ce garçon ne connaît pas la pression. Une fois dans l’instant, il prend pleine conscience du moment présent et il exécute ce qu’il a déjà vu maintes et maintes fois. Sans aucun doute. Il a prédit maintes fois le déroulement de ces combats à l’avance. La preuve en images (in english sorry Guys) “Proof Conor McGregor is from the futur.

J’ai personnellement arrêté de douter de ce gars depuis bien longtemps. Il n’a cessé de prouver à tout le monde ce dont il était capable et ce qu’il allait faire, prenant des risques énormes à chaque fois. Mais encore, on dit “impossible”. Conor ne travaille pas. Il vit. Il vit pleinement sa passion pour les arts martiaux dans toute son énergie. Un tel alignement peut-il mettre en déroute une légende (et vétéran) de la boxe? Certainement.

Sans compter que le “vieux monde” de la boxe minimise les chances de Conor, qualifiant sa boxe d’amateur. Il n’y voit pas un style différent. Une manière de bouger différente. Ce monde ne voit que son propre jeu de règles et de mouvement. Mais c’est pourtant ce que McGregor apporte avec lui. Impétueux et imprévisible. Il vient avec un plan. La confiance, la puissance d’esprit, la fougue peuvent-elles vaincre l’expérience et la domination de la défense?

La taille, le poids, l’âge, l’allonge. Tout ceci est aussi en faveur de l’Irlandais.

Je ne donnerai aucun pronostic parce que ça n’a pas beaucoup de sens pour moi mais une chose est certaine, ce n’est pas impossible. Ou plutôt, tout est possible. Et encore plus pour Conor. Il a les clés, et il fera tout pour que ses prédictions se réalisent le moment venu. Une fois de plus, il a tout mis sur la table. Encore…

Qu’il finisse sur le dos ou en triomphe, il a déjà gagné.

Si Conor McGregor bat Floyd Mayweather Jr. le 26 août prochain, il écrira une nouvelle ligne à son livre, mais aussi bien au-delà: dans l’histoire et dans le monde des sports de combat, qui tremblera.

En attendant le dénouement de cette série fantastique mais néanmoins réelle, dans quel coin serez-vous le 26/08/2017?

Who you got?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *