Comment sauter à la corde en 12 étapes

Été, déconfinement, réouverture des plages, vacances en perspective et un article en conséquence. Durant cette période il y eut multiples réactions, de l’exploration complète de Netflix à l’augmentation des entrainements à la maison. Dans tous les cas, il reste un mois avant les vacances d’été. Si ce court terme vous affole, la corde à sauter peut vous sauver.

Désamorçons tout de suite cette petite accroche manipulatrice malhonnête: l’exercice physique devrait se pratiquer toute l’année, été comme hiver. La santé n’a pas de saison. Pour connaître les bienfaits de la corde à sauter, cliquez ici.

Pendant le confinement, l’intérêt pour la corde à sauter a explosé, comme l’ami google trend peut nous le montrer ci-dessous:

Cela me réjouit. Cependant, nous voyons que la bonne dynamique retombe. Ne nous arrêtons pas en si bon chemin! S’il est une pratique qui peut vous remettre en forme en un mois, c’est bien celle-ci. En entraînement solitaire chez les adultes, la corde à sauter peut vite décourager tant elle peut paraître un objectif inaccessible. La plupart des nouveaux intéressés, matérialisés par la courbe ci-dessus, en a visiblement fait la découverte. Que nenni.

Laissez-moi vous en convaincre, et le cas échéant formuler quelques conseils étapes de bonne pratique.

  1. Munissez-vous d’une corde adaptée à votre pratique: il vaut mieux un simple bout de corde pour commencer qu’une corde de vitesse dernier cri. Au départ, la lenteur est votre ami. Pour une première corde, vous trouverez votre bonheur entre 3 et 10 euros chez Décathlon. Aussi, vous pouvez par exemple essayer celle-ci qui pourra vous accompagner dans la progression.
  2. La longueur importe. Plus la corde sera longue par rapport à votre taille plus elle tournera lentement autour de vous. Par défaut on estime que, le pied au sol sur la corde, les poignées doivent arriver au niveau du bas de l’épaule sous les bras.
  3. Choisissez le bon sol. Un sol mou absorbera l’énergie au lieu de la renvoyer, ayant pour effet l’épuisement. À l’inverse un sol dur accentuera les rebonds et les forces exercées sur les articulations. Il y a une réflexion à mener sur l’état de votre squelette, vos chaussures et le sol.
  4. Soyez patients et humbles. Si vous pensez arriver en terrain conquis, sans place pour l’apprentissage, la corde vous le rappellera dès le départ. Mais elle saura aussi vous gratifier très rapidement. Par une persévérance raisonnable, la progression peut être fulgurante si bien que vous pourriez ne pas la remarquer en premier lieu.
  5. Persévérer sera le point le plus important. Il s’agit d’un travail profond qui n’intervient pas que sur l’aspect physique mais aussi mental, par un effort de synchronisation. Observez les étapes. 1 minute de pratique au départ. Même si c’est une minute remplie de tentatives de pratique, multipliez-les. Puis augmentez la période: 2 minutes, etc.
  6. Persévérez encore. Vous avez passé la première étape, celle durant laquelle la plupart des gens arrêtent avant d’avoir pu apercevoir la possibilité de réussir. Celle où l’on pense être ridicule. Comme vous le savez, personne ne peut le faire à votre place. Le ridicule ne tue pas.
  7. Maintenant il va falloir s’alléger. Redressez-vous et observez comment vous sautez le mieux: pieds joints ou à cloche pied? Développez le plus faible! Dans les deux cas, raccourcissez la hauteur de saut. Plus vous rester proche du sol, plus vous économisez votre énergie et conservez la vitesse d’exécution.
  8. À ce stade nous espérons avoir un saut moins lourd, il nous manque probablement du rythme. Cette fois vous vous orienterez vers votre aisance technique (pied joint ou cloche pied/alternance) et vous allez « jouer » avec le rebond. C’est-à-dire que vous utilisez l’énergie du sol pour rebondir (le moins haut possible). Prenant ce rythme, vous économiserez votre énergie. La différence majeure de dépense d’énergie entre un pratiquant expérimenté et un débutant se situe ici. La première clé est dans le rebond. Prenez votre temps, selon votre rythme.
  9. Alors que vous enchainez désormais les sauts pendant quelques minutes, redressez-vous une nouvelle fois. Relâchez-les épaules. À partir de cette étape, avoir un miroir comme les boxeurs afin de corriger la posture, aidera. Vous pouvez aussi vous filmer pour une correction post pratique.
  10. Respirez maintenant. Détendez-vous. Observez votre mouvement dans la glace (ou vidéo) et appréciez la progression. Félicitations. Soyez sereins. Lorsque vous ne penserez plus à la corde, nous pourrons faire les derniers réglages.
  11. La vitesse de rotation de la corde réside dans les poignets et le placement des bras. Ces derniers devraient être alignés au niveau des hanches. Plus vous les baisserez et éloignerez du corps, plus la courbe de rotation s’aplatira. La corde prendra de la vitesse. Faites de la physique expérimentale, en pratiquant des accélérations vous comprendrez intuitivement que ce sont les poignets et leur mouvement qui permettent d’accélérer la rotation. Le spin, exactement comme au tennis.
  12. Laissez donc le miroir et allez vous amuser dehors. Testez vos nouvelles jambes d’athlètes dans des situations de vie quotidienne que ce soit la boxe, la course à pied, la danse, le saut, etc.

Cerise sur le gâteau, vous avez entrainé votre système cardio. Pour en savoir plus sur la corde à sauter (bienfaits, types de corde à utiliser, pratiques, etc), je vous invite à lire mon article corde à sauter: la pépite de l’entrainement.

N’oublions pas que l’aspect physique athlétique donné par le saut est une conséquence et non un objectif premier. Pour commencer une nouvelle activité physique intensive, vous devriez consulter votre médecin.

À tous mes lecteurs et amis qui se sont mis à la corde à sauter en suivant VCLP, j’aimerais vous remercier. Vos retours sont toujours une joie. Vous faites de ce monde un monde meilleur. Votre santé sera meilleure. Vous serez moins malades et ainsi moins à charge d’une sécurité sociale. Une personne en santé est plus aisément joyeuse, souriante, bienveillante. À l’évidence, elle diffusera une autre énergie. Donc merci d’être responsables. Votre corps vous dit merci. La nature du mouvement est respectée. L’énergie est plus belle pour tous in fine. Et vous avez continué à apprendre. 

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments